Biographie

Déborah Remy entre au conservatoire à l’âge de 13 ans pour étudier le solfège, l’histoire de la musique et le piano. Sa passion la pousse vers l’écriture musicale et littéraire. Attirée par l’image et le mouvement, elle se tourne vers la composition de musiques d’illustration pour textes poétiques, ballets de danse contemporaine et essais pour musiques de films. En 1994, la prestigieuse salle de l’UNESCO lui ouvre ses portes et lui donne l’opportunité de présenter sa première création en 4 actes sur le thème de l’écologie : « Incursion en Amazonie ».
En 1998, elle réalise et interprète un premier album de ses créations, classé dans la catégorie variété française sous le nom « Musique mon amour ». Son répertoire lui permet de tourner dans plusieurs salles de la région parisienne et certains de ses titres sont diffusés sur quelques radios régionales.
En 2000, elle rencontre le compositeur et arrangeur Alban Sautour qui lui propose l’enregistrement du titre « C’est peut-être moi qui partirai  » , chanson écrite par Pascal Sevran, duo pour le premier album du chanteur Gilles Martineau « je te promets la lune » édité chez SONY music.
Janvier 2002, Déborah rend un hommage à Dalida à travers un CD 2 titres : une réadaptation du titre « Femme est la nuit », succès de la chanteuse en 1972, écrit par Toto Cutugno, puis « Rouge », une composition personnelle, co-écrite avec l’auteure Isaline Remy. Cette initiative fait l’objet de deux invitations sur les plateaux TV de « La chance aux chansons » sur France 2, et « C’est l’été » sur France 3.
Mai 2006, Déborah part à la rencontre du public corse et croise le chemin du groupe de chants polyphoniques balanin MERIDIANU. Ensemble, ils font équipe et réalisent un CD maxi, avec une création clin d’œil à l’île de beauté  « île pour elle » . Deux versions de la chanson sont déclinées : l’une interprétée par Déborah sur fond de chœurs corses, l’autre interprétée par MERIDIANU avec la voix principale de Jean-Antoine Orticoni, adaptateur des voix corses de la chanson, version adaptée et traduite en langue corse par l’auteur Jean-Pierre Orliac « Isula per ella ». La réalisation studio est signée Alban Sautour sur Paris et Jean-Bernard Rongiconi à Bastia.
Novembre 2017, Déborah Remy revient avec « De terre et d’eau », un nouvel album pop celtique de 12 titres dédié à ses racines bretonnes.

Discographie

De terre et d'eau - Deborah REMY

Ecouter

Ile pour elle - Déborah REMY
Femme est la nuit - déborah REMY
Musique mon amour - Déborah REMY

Vidéos

Actualités

En direct sur radio Bretagne 5

Déborah Remy est l’invitée de Nathalie Villalon dans  » Le coup de fil du matin », mercredi 16 octobre 2019 à 7h35

Sur les ondes de Canal Breizh

Retrouvez toutes les dates de diffusion des titres de l’album de Déborah Remy sur la Webradio de musique bretonne « CanalBreizh », et l’aimable soutien de l’association TAMM-KREIZ.

Disque de la semaine sur Radio Rennes – Du 22 au 26 Avril 2019

Radio Rennes a sélectionné l’album « De terre et d’eau » en tant que disque de la semaine, du 22 au 26 avril 2019, du lundi au vendredi à 9h20. Rediffusion la semaine suivante à 18h15.

Revue de presse

Retrouvez prochainement toutes les dates de concert

Contact

YouTube

Service communication